Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

S'embrasser sur une affiche, non mais se déshabiller pour vendre, oui ?

Publié le 23 Novembre 2016 par Ben in Actualité Française

S'embrasser sur une affiche, non mais se déshabiller pour vendre, oui ?S'embrasser sur une affiche, non mais se déshabiller pour vendre, oui ?

Depuis ce matin, une campagne contre le sida met la France en émoi, l'actualité en péril, les cathos intégristes en chaleur.

Apparemment, il n'y a que les LGBT à qui on demande leur avis sur les campagnes contre le Sida. Cette France sans nuance m'attriste, ces "pro" sans cesse opposés aux "anti", cette gauche opposée à la droite, cette droite ultra-dure opposée au centre. Le jeu des médias de masse a rendu la vision de l'ensemble de l'actualité binaire.

Nous avons assez entendu les obscurantistes sur les plateaux télé depuis la manif pour tous jusqu'au terrorisme et ce gimmick répété "musulmans=kamikazes en puissance".

Tous ces gens qui crachent, râlent et insultent sont des peureux.

C'est maintenant à chacun de nous, les bisounours, les bien-pensants, de prendre la parole, de tenter à notre faible niveau de faire bouger les lignes.
A mes yeux, le discours haineux a le monopole de la bien-pensance, certains ne tendent le micro qu'aux aigris, aux mal dans leur peau, à ceux qui en veulent se replier sur eux et leur petit monde égoïsto-nationalisto-fascisant.

Voir afficher des homosexuels avec des phrases qui font réagir est le signe d'une campagne réussie. Il va falloir apprendre à ceux qui veulent qu'on se déshabille sur nos plages, que quand ils n'aiment pas un truc, ils ne sont pas obligés de l'interdire. Que détester quelque chose peut aussi faire partie de la vie. Qu'être en colère est une émotion qu'ils finiront par maîtriser en s'occupant un peu plus d'eux, et en se mêlant un peu moins des autres.

Je suis sûr que les fesses de Polnareff qui ont envahi les murs de Paris il y a plus de 40 ans ont fait aussi réagir. J'entends encore les micro-trottoirs de l'époque des personnes choquées, étonnées de se voir imposer une telle prise de vue. Je les comprends. Je n'ai jamais aimé voir les fesses d'un homme, moi non plus. Pour autant, l'Etat devait-il interdire cette expression ? Etait-ce de la pornographie ? Doit-on interdire la provocation comme l'ont martelé les anti-burkini cet été ? Ces opposants cherchent surtout à faire diversion des vrais sujets.

Je m'étonne de voir ces choqués du dimanche baisser leur bouclier quand il s'agit d'une femme affichée en petite tenue pour vendre un quelconque produit. Quand Danone nous vent du yaourt avec une femme à poil depuis 20 ans, on laisse faire, on s'habitue, mais quand deux homos s'embrassent, on éructe.

J'en conclue, qu'en 2016, les combats d'arrière garde sont plus que jamais d'actualité. Voir l'image de la femme dégradée chaque jour ne pose pas de souci à grand monde, mais nous relayons une dizaines de culs-bénis qui ne supportent pas la vue de messages imagés pour leurs enfants. Les enfants de St Denis peuvent voir la misère, le crack, le trafic, la violence, des kamikazes, des milliers de balles du GIGN, mais pas trois mots et deux gars qui s'embrassent ? Je cherche vraiment à comprendre, vraiment...On ne peut pas expliquer les mots "coups d'un soir" à un enfant en détournant son attention intelligemment, mais par contre tout le reste, aucun problème ? Mettons-les toute la journée sur BFM TV, ça les calmera.

Quelles sont les priorités ? lutter contre le sida ou contre la campagne contre le sida ? On nage en plein délire et j'inclue les lecteurs, téléspectateurs, social-networkers et journalistes qui relaient ce petit monde fou.

En 2014, plus de 6500 personnes ont découvert leur séropositivité. La moitié était contaminée suite à des rapports hétérosexuels. Il faut donc encourager chacun à se dépister, se protéger. Cela me semble être du bon sens.

Je me demande si cette polémique a un lien avec l'entre deux tours de la primaire de la droite et du centre, et la mise en lumière du discours rétrograde de Fillon.
Le nouveau favori à l'Elysée, cet homme qui remettait en cause, il y a quelques mois, l'IVG comme droit fondamental, l'ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy qui nous laisse entendre qu'avec Frigide Barjot dans son assistance et un discours policé pour Sens commun, ce mariage pour tous, simple formalité pour certains, sera encore remis en cause demain. Celui qui, il y a 30 ans, était contre la dépénalisation de l'homosexualité. Je me demande...

L'AFP écrit : La députée LR Isabelle Le Callennec, membre du mouvement Les femmes avec Fillon, sous-entend que la campagne "incite" à l'homosexualité. Nous voilà encore obligés d'expliquer que l'homosexualité n'est pas un choix, contrairement à ce que sous-entendait un tweet malheureux de François Hollande.

Les USA ont eu Trump le misogyne, le raciste, l'islamophobe. Nous n'avons pas d'immenses leçons à leur donner. Balayons devant nos portes. Et arrêtons de stigmatiser les arabes, les pédés, les étrangers, les sans-dent, les petits, les gros, les moches, les pauvres, les riches.

Vendredi sera la journée mondiale des violences faites aux femmes. Un vrai sujet, comme l'homophobie d'ailleurs. Ne détournons pas l'attention.

En 2014, en France, 118 femmes et 25 hommes ont été tué-e-s par leur conjoint ou ex-conjoint. On compte également 16 femmes et 6 hommes tués par leur partenaire non-officiels. 35 enfants ont été tués dans le cadre de violences au sein du couple.

En moyenne, en France, chaque année, on estime que 84 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de viols ou de tentatives de viol. Cela équivaut à un viol par heure.

En tout cas, cette information aura eu le mérite de mettre en parallèle une actualité très riche cette semaine qui ne nous empêche pas de nous arrêter, de réfléchir un peu, ensemble, et non pas les uns contre les autres.

Nuançons cette si jolie France. Et votons ! Au moins pour nos enfants...

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R16396

Sources : 
http://www.sudouest.fr/…/bayonne-une-publicite-sexiste-epin…

http://stop-violences-femmes.gouv.fr/…/Lettre_ONVF_8_-_Viol…

https://www.sida-info-service.org/Quelques-chiffres-sur-le-…

Commenter cet article

Réparation informatique 03/04/2017 18:21

Vous avez raison. On retrouve le même paradoxe sur Facebook qui voit sa pudeur effarouchée devant une oeuvre d'art, mais qui accepte toutes formes de violence. Je n'ai pas parlé des actes commis par l'état islamiste. Mais on devrait....Un jour.