Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

La monnaie d'échange des infirmières bulgares dévoilée

Publié le 2 Août 2007 par Ben in Actualité Internationale

Le Fils Khadafi révèle les dessous de l’échange

 

POL-Fils-Khadafi.jpgIl aura fallu attendre quelques jours avant de savoir ce qui se tramait réellement sous la libération des infirmières bulgares et du médecin palestinien.

Répétons-le, nous sommes absolument ravis de cette libération. Mais, l’affaire est compliquée. Ces personnes ont subi sévices et tortures, puis nous négocions avec les responsables de ces mauvais traitements pour obtenir leur libération.

 

 
Le monde dévoile les termes de l’échange dans son édition d’aujourd’hui. On savait que des accords entre l’UE, la Lybie et la France avaient facilité la libération sans savoir de quoi il s’agissait. Un accord d’armement avec un contrat à hauteur de 100 millions d’euros et la libération d’un ancien agent lybien des services secrets détenu par la Grande Bretagne aurait accéléré la négociation. Nicolas Sarkozy dément.

 

 
A en croire Seif el-Islam Kadhafi, le fils du colonel Kadhafi, qui a présidé aux discussions, un accord militaire avec la France -envisagé lors de la visite de Nicolas Sarkozy à Tripoli- a été bien plus décisif que l'accord nucléaire. Dans une interview au Monde (daté de jeudi 2 août), il affirme que le "cœur du sujet" entre Paris et Tripoli n'est pas ce projet nucléaire, mais "l'affaire militaire". "Exercices militaires conjoints, achat des missiles antichar Milan, à hauteur de 100 millions d'euros, un projet de manufacture d'armes pour l'entretien et la production d'équipements militaires" composeraient notamment ces accords. Seif el-Islam -ironique ?- souligne d'ailleurs que "c'est le premier accord de fournitures d'armes par un pays occidental à la Libye ?".

 

Un autre geste des Européens aurait permis de débloquer la situation : la Grande-Bretagne aurait accepté une procédure d'extradition d'un ancien agent libyen Abdel Basset Ali al-Megrahi. A ce sujet, le dirigeant de la Fondation Kadhafi dit avoir bon espoir du retour en Libye de cet homme emprisonné en Grande-Bretagne pour l'attentat de Lockerbie (Ecosse) qui avait fait 270 morts en 1988.

 

 www.sosmyblog.com/index.php
Commenter cet article