Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

Yael Naïm fait rêver la Cigale

Publié le 30 Avril 2008 par Ben in Musique

En ce mardi soir, nombreux sont les curieux et les fans à fourmiller devant la Cigale et braver le froid pour aller découvrir en concert cette nouvelle perle musicale qu'est devenue en très peu de temps Yael Naïm.

L'émotion au rendez-vous

Maîtrisant à la fois l'anglais, le français et sa langue maternelle l'hébreu, elle propose une invitation au voyage qui emporte chacun dans une ambiance onirique proche du paradis. On se laisse porter par ses rythmes envoûtants naviguant entre Soul, Jazz et Folk.

Tantôt à la Guitare, tantôt au piano, sa timidité et son humour jaillit sur scène et fait éclater de rire la salle entre deux chansons. Elle rendra hommage à une autre "amie", Britney Spears, dont elle reprend le titre Toxic façon jazz déluré.

Mais c'est bien sûr au moment de son tube désormais international New Soul que chacun dans la salle a pu accompagner la jolie voix de Yael, amie d'un soir de tous les spectateurs.

En attendant les Folies Bergères

Il y a encore quelques mois, elle était si discrète à l'Européen, aujourd'hui ce sont 3 cigales complètes qui l'ont acclamé, en attendant les Folies Bergères à la fin de l'année.

Sacré meilleur album de Musiques du Monde de l'année, ce petit bijou a été travaillé durant des années par Yael Naïm et son compère musical David Donatien. Une collaboration qui donne de merveilleux espoirs pour la suite.
Commenter cet article