Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

La jeunesse au rendez-vous

Publié le 22 Mai 2006 par Ben in Citoyens Alternatifs

Les bonnes nouvelles ne seront jamais assez soulignées....
Ce sont 500 000 personnes (selon les organisateurs, 80 000 selon la police) qui ont répondu au 1er appel de la campagne "On s'en fout pas" hier dans les rues de Paris.
40 concerts sur 10 chars au départ de la Bastille jusqu'à  Invalides.


Bravo à tous ! Les craintes étaient nombreuses quant à la réponse populaire de ce mouvement sous-médiatisé qui a finalement pris place dans la plupart des éditions nationales du soir.

Un élan de solidarité qui mérite le plus grand salut, et qui donne une grande fierté à ceux qui se mobilisent face aux fausses idées reçues sur un sujet toujours d'actualité : le SIDA.

A gauche, les motivés enrichissent le défilé de leur accent et leurs rythmes entraînants.

Comme dit Bénabar qui a fait le plein hier : "On a du mal à comprendre que les médicaments ne prennent pas l'avion alors que le Virus voyage parfaitement".
Derrière tous ces sous-entendus, ces signaux d'alarmes, se cache un continent qui fait débat partout aujourd'hui : l'Afrique.


L'Afrique à qui on doit beaucoup aujourd'hui, qui a un regard de plus en plus chagriné, de voir ces gouvernements occidentaux fermer les yeux sur toute la richesse qu'il comporte.
L'Afrique, que Nicolas Sarkozy, veut piller, à l'image d'un cuisinier qui déplumerait, éplucherait sa nourriture pour en garder le meilleur. Un cuisiner ambitieux qui ne penserait finalement qu'à remporter une étoile de plus dans le guide michelin. Malheureusement il ne s'agit pas de gastronomie, mais bien d'un homme à l'ambition débordante qui, au lieu de se poser en concilitateur, crée de nouvelles barrières, pour montrer à un certain électorat, et finalement à un certain esprit en France, que OUI nous sommes la France, et NON nous ne sommes pas une terre où l'immigration est sans contrôle et fait augmenter le chômage. Nous parlerons plus en détail de cette loi plus tard.

L'Afrique, donc, qu'on laisse mourir, de diverses maladies, dûes à l'eau potable absente et qu'il suffirait de fournir, dûes aux médicaments qu'on refuse de donner. L'Afrique que chante l'ivoirien Tiken Jah Fakoly et ci-dessous les Val d'Oisiens de K2R Riddim.





Qui a eu cette idée nulle un jour d'inventer les thunes ?
Pourquoi rassemble-t-on autant de fonds pour une opération aux Etats-Unis pour une maladie rare ?
Peut-être qu'il s'agit du meilleur chirurgien et que cet homme ne souhaite pas être sous-payé, non? C'est aussi dû au matériel fourni par d'immenses "compagnies" qui est à des prix exorbitants. Bref, tout tourne autour des moyens.
Et ne s'agit-il pas d'un massacre maquillé que de laisser ces populations, si accueillantes, qui demandent qu'à se développer, mourir dans l'indifférence la plus totale ?


Hier des gens sont sortis de leurs habitudes pour crier "Non, On s'en fout pas !"
Peut-être que ça résonne creux chez certains, mais nous ne fermerons jamais les yeux sur ces inégalités stupéfiantes (il suffit de se reporter au planisphère mondial du précédent article).
Non, nous ne laisserons pas des conservateurs occidentaux, se faire plaisir au mépris et au dépens des autres.

Parlons des rois de la récupération politique, à commencer par la gauche toute entière. Y'a pas à dire, ce sont les meilleurs. Pas un, à ma connaissance, ne s'est montré, comme il sait parfaitement le faire, dans ce défilé, autour, à la télé, nulle part.
C'est sûrement comme ça au début, c'est le 1er coup d'essai donc on sait pas trop si on va beaucoup en parler, on sait pas si les gens seront aux rendez-vous, pour preuve la place de la Bastille à 14 h 00 qui était plutôt vide. Bref, ils n'ont sûrement pas vu le truc venir ou alors ils ne partagent pas ces idées en vue de 2007.
Puisqu'il s'agit surtout de prévenir ces personnages politiques, qu'en 2007, nous comptons sur eux pour nous avoir entendu. Même pas un petit Besancenot ? Et le roi de la culture, Jack Lang ? Toujours là aux Solidays...Qui ne l'a pas croisé dans une manif quelconque ? Qui ne l'entend pas parler de la Techno parade, la fête de la musique, de l'humanité, des manifs en tout genre...
Peut-être s'est-il senti visé politiquement, puisqu'ayant participé aux gouvernements des ces 20 dernières années.
S'ils préfèrent tous se focaliser sur l'élection présidentielle, qu'ils le fassent à coup d'arguments tels que l'on y croit. Parler sans cesse des affaires, créer des crises, trace plutôt une bonne route pour l'extrême droite. C'est pour cela qu'une manif de ce type peut avoir un impact, arriver aux oreilles de candidat qui pourrait présenter un vrai programme au lieu de chercher l'adversaire.
Le malaise touche toute la classe politique.








Le 2e intérêt de cette gigantesque parade était bien entendu la qualité des groupes.
Bénabar, Cali, la grande Sophie, Tiken Jah Fakoly, Bumcello, Karpatt (à droite), Saïan Supa Crew, La Rue Kétanou, Les Psy4 de la Rime, K2R Riddim, Jim Murple Memorial, Bob Sinclar...Tous ont su donner au public qui suivait leur char une gaieté et une envie d'avancer ensemble dans les rues de la capitale.
Avec des chars regroupant des artistes du même genre, la palette établie hier pouvait faire pâlir d'envie  bon nombre de festivals qui arrivent cet été...
En y ajoutant la bonne cause, et la gratuité, tout spectateur hier était bien servi...Jusqu'à 18h30 dirons-nous.

Le symbole, la pluie, celle que tout le monde craignait et qui n'avait pas pointé le bout de son nez jusque là. Celle que tout festivalier régulier a déjà connu. Mais là, les abris ne courrent pas les rues, les chars avancent comme ils peuvent en fendant la foule. C'est un moment magique.
Un moment où tout le monde se regarde ne sachant pas quoi faire...
Sur le char 6, la Rue kétanou, s'apprête à satisfaire les milliers de suiveurs...
"C'est pas nous qui sommes à la rue, c'est la rue kétanou !" entame-t-il fièrement. Ce trio n'a jamais aussi bien porté son nom...Battant le pavé, les nombreux fans prirent le déluge, car les gouttes étaient énormes et infinies, sur le coin de la figure...Les résistants équipés de capuche suivent le cortège. Les autres moins sûrs d'eux, se réfugient tels des lapins dans leur terrier, sous un arbre, un toit, une station de métro, bref ailleurs !
L'énorme averse ayant fait ses dégâts, c'est dans des couloirs d'eau que tout le monde reprit son chemin à l'approche des derniers concerts... Le cortège se vidait à force de voir que la pluie ne cessait, mais l'important était désormais réalisé : La jeunesse et même plus avait répondu au Rendez-vous.


Un 1er essai transformé
En conclusion, des remerciements à l'organisation qui a tenté et réussi un sacré pari, aux gens venus en masse dans un esprit irréprochable, et enfin aux groupes et artistes qui ont encore montré que rien ne les empêchait de manifester leur solidarité.
L'important n'est pas de se manifester une journée et de tout oublier le lendemain et les autres jours...L'essentiel est dans la transmission d'information, dans la discussion...Et faire perdurer cette idée que le Sida tue toujours autant...Et que tant qu'il y aura des gens contaminés, le combat continuera... Qu'il est scandaleux que certains pays sous certains pretextes qu'on ose citer ici n'accèdent pas aux médicaments...
Tout cela sera comme chaque année martelé, discuté, débattu, aux prochains Solidays, du 7 au 9 juillet, qui auront pour but d'alerter encore et toujours les politiques...On ne le répétera jamais assez, ON S'EN FOUT PAS !

Cessons d'entendre parler de la grippe aviaire, maladie animale jusque là qui a fait une centaine de morts, alors que pendant qu'on dort une nuit de 8h,  2 800 personnes sont mortes du SIDA.

Pour ceux qui veulent participer à leur manière au mouvement de ce 21 mai. Envoyer le mot "parade" par SMS au 81 004.





Quelques Chiffres :


40 millions
de personnes sont porteuses du virus sida à travers le monde en 2005.

30% de femmes de moins de 24 ans sont contaminées par le sida au Botswana.

15% de malades atteints du sida bénéficient d’un traitement, sur les 6 millions qui en ont besoin de toute urgence.

2,4 millions de personnes meurent chaque année en Afrique subsaharienne, faute de traitements.

18 millions d’enfants africains auront perdu un ou deux parents atteints du sida d’ici 2010.

850 000 enfants sont privés chaque année de leur enseignant, mort du sida.

150 euros c’est le coût annuel d’un traitement générique de première ligne pour un malade. Avant l'arrivée des génériques, il coûtait 10 000 euros.

 



Commenter cet article

pat 24/05/2006 11:14

une petite expo a ne pas louper pour les parisiens:


Exposition Maux Croisés
Du 19 au 28 mai place de la Bastille, une expo pédagogique et interactive pour faire comprendre au public le combat quotidien des malades du sida dans les pays pauvres.


L'expo Maux Croisés, au coeur du scandale de l'accès aux traitements, est un véritable jeu de rôle qui permet d’expliquer et de décortiquer les mécanismes et oppositions qui freinent l’accès aux soins dans les pays du Sud.

L’espace de quelques instants, vous devenez Nicolaï, militant russe, ou ministre de la santé en Thaïlande, et plongez dans le labyrinthe des brevets, de la propriété intellectuelle et des lois du commerce. Vous vous confrontez à la réalité de l’accès aux soins pour les malades du sida, aux arguments des grands laboratoires pharmaceutiques, à ceux des fabricants de génériques et aux conséquences des brevets sur les médicaments. Vous comprenez progressivement les obstacles qui se dressent devant vous, les difficultés auxquelles sont confrontés ces pays. Vous comprenez également que le combat n’est pas perdu d’avance et explorez des pistes pour déjouer les pressions et obtenir des médicaments.

Quand ? Du 19 au 28 mai

Horaires d’ouverture de 16h à 21h du mardi au vendredi de 14h à 19h le week-end

Durée de la visite 30min

Où ? Place de la Bastille

Entrée gratuite

Attention : le dimanche 21 mai l’expo ouvrira de 15h à 19h pour cause de Parade Solidarité Sida.
Plus d’info cette semaine sur le site www.onsenfoutpas.org
Maux croisés a été réalisé en co-production avec Solidarité Sida et Ars Anima, concepteur d’exposition In Vivo.

patricia 22/05/2006 23:10

C'était une bien belle journée, ce dimanche 21 mai 2006! Comme tu le dis entre 80.000 et 500.000 personne dans les rues pour luttrer contre les discriminations, plutot les injustices, dont l'Afrique essuis les conséquences en terme de soins pour vaincre le SIDA.Malheureusement je trouve ne joue pas a fond le jeu. C'est déjà bien d'avoir pu regarder les reportages au 20 h, mais malheureusement pas en tête de gondole si je puis dire.Personnelement, je pense que c'est le titre qui aurait du ouvrir le journal, (on ouvre bien pas le sport desfois). Il n'y a que tres peu de rassemblements comme celui ci donc pourquoi ne pas "mitrailler" l'information et surtout develloper le probleme traiter!A croire que ce sujet ne fait autant d'effet que, par exemple, le CPE, ou clearstream.Alors la question que je me pose est de savoir si ce sont les médias qui n'en font pas une priorité, ou si c'est  les téléspectateurs, nous, qui ne trouvons pas ca si important ou peut être trop lointain?!Mais restons dans le positif c'était une belle manifestation dans une bonne ambiance et avec une palette d'artiste impressionnante. Bravo d'ailleurs à eux qui ont acceptés ce défi musical, un concert qui bouge c'est pas banal, et qui se sont mobilisé sans se poser de questions!Continuaons le combat!www.solidarité-sida.frP.S: quelle belle photo!! lol