Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

Un faux scandale pour faire du mal

Publié le 22 Mai 2006 par Ben in Actualité Internationale

Un exemple de la bassesse des médias


Un article du Times annonce aujourd'hui que les otages en Irak étaient échangés contre de l'argent.


Pour éviter d'en rajouter, vous pourrez trouver les sommes sur divers sites de presse. Qui doutait jusqu'alors qu'il en était autrement ?
Comment croire que des criminels dans un pays en guerre relache après des mois de captivité des otages européens et journalistes sans contre-partie.

Malheureusement, il s'agit d'un faux débat ; puisque la vérité ne peut-être connue. Jamais la France dira "oui nous avons payé tant". C'est pour cela qu'il est vicieux de la part d'un article d'émettre ce genre d'infos sachant qu'il s'agit toujours de surenchère. Mettre un prix sur une tête, c'est ce que font les journalistes à reprendre cette source. Une rumeur qui est peut-être infondée ou malfondée mais qui servira à certains comme un ordre d'idée.
Quand les médias mesureront-ils l'impact et le pouvoir qu'ils peuvent avoir?
Qu'y a-t-il de choquant de savoir qu'une vie est sauvée contre une contrepartie? N'est-ce pas le cas dans la majorité des prises d'otages? Aurait-on préféré qu'il ne les libère pas et que tout finisse dans un bain de sang ?
Peut-être que les médias britanniques ont de la rancoeur car Tony Blair assure ainsi que les diverses sources que jamais une somme n'a été payée pour leurs otages. Une info qui peut être crue puisque les 2 cas concernés ont été assassinés devant les caméras des ravisseurs, et puis il s'agit du pays "envahisseur". Deux journalistes, pour qui on n'a pas voulu céder à la terreur, et maintenant à qui on doit la vie.

On ne parlera jamais assez de l'Irak. Certes, l'erreur est humaine mais l'important est de le reconnaître. Quand des nations aussi proches de nous foncent à la guerre sur des fausses preuves et qu'après, ces fausses preuves confirment l'absence d'armes de destruction massive, il est logique d'imaginer un aveu d'erreur. Un geste de dignité. Il semblerait que rien ne les touche.
Il est bien beau de critiquer l'administration Bush, mais beaucoup les suivent aveuglément dans leur folie.

Commenter cet article