Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

Un sondage explosif sur 9-11

Publié le 25 Mai 2006 par Ben in 11 Septembre 2001

Les américains veulent rouvrir l’enquête sur 9-11

C'est un véritable coup de tonnerre dans un ciel déjà sombre pour l'administration Bush.
Selon le sérieux institut Zogby Poll, 70 millions d'américains veulent la réouverture de l'enquête sur les attaques du 11/9.
Moins de la moitié du public américain croit la version officielle sur ces attaques ou pensent que les enquêtes ont été faites avec beaucoup de calculs.
Il s'agit du 1er apport statistique de la croyance américaine d'une couverture des hauts dirigeants ou d'étudier la possible complicité du gouvernement américain. Un 1er sondage effectué auprès de 1200 personnes qui intervient 5 ans après les faits.
Il s'agit d'une enquête des plus intéressantes quand on s'y penche de plus près.



42% croient qu'il y a eu une dissimulation de l'Etat dans cette affaire (avec 10% d'incertains) et 45% pensent que le « congrès ou un tribunal international devrait réexaminer les attaques, y compris des recherches pour savoir si des fonctionnaires du gouvernement des USA ont consciemment permis ou aidés à faciliter leur succès » (avec 8% d'incertain).

Selon Janice Matthews, la directrice exécutive de 911truth.org : "Pour ceux qui ont suivi les preuves croissantes pour la participation du gouvernement des USA dans le 11 septembre, ces résultats sont tous deux encourageant et franchement tout à fait étonnants,étant donné le refus continu des médias traditionnels pour couvrir les questions les plus critiques de ce jour."




En août 2004, les habitants de New York croyaient presque à moitié que certains fonctionnaires américains ont «consciemment»  permis aux attaques de se produire et 66% veulent une nouvelle enquête bien plus fraîche, mais ces gens sont les plus proches de la tragédie et la plupart est au courant des faits réfutant le compte officiel.

Le directeur exécutif de 911truth.org, organisation qui avait commandité le sondage, W. David Kubiak explique : « En dépit des années de promotion implacable de médias et de  propagande de la Commission du 9-11, l'histoire officielle ne peut même pas encore rassembler l'appui populaire de 50%. Puisque ce mythe a été la source primaire de l'administration de puissance politique et guerrière, ce niveau de méfiance a des implications révolutionnaires pour chacun qui fonctionne pour la paix, la justice et les libertés civiles. Si nous espérons un jour reprendre ce pays, finir l'agression et reconstituer le respect international, nous devons tous finalement contrôler ce jour où les choses ont commencé à tourner si terriblement mal. Les chefs de médias et de mouvement ignorent cet appel à leur péril, parce que les dizaines de millions de personnes nous indiquent clairement ici qu'elles sont prêtes pour la vérité sur le 11 septembre. »



SONDAGE*



1)  L'Irak - les Américains pensent-ils que l'administration Bush a exploité le 11 septembre pour attaquer l'Irak ? ==> 44% OUI, 44% NON.



2) Couverture de l'Etat - le gouvernement et sa Commission du 9/11 ont-ils caché ou ont-ils refusé d'étudier l'évidence qui contredit leur histoire officielle ? ==> 48% seulement répondent NON.


3) La question de l'effondrement du WTC 7 (tour 7), qui n'a même pas été mentionné par la Commission du 9/11 et a été rarement rapporté dans les médias  ==> seulement 52% étaient au courant, mais plus de 70% de ce groupe croit qu'il devrait avoir été étudié.


4) A-t-on besoin de rouvrir l'enquête sur les complicités officielles ? ==> seulement 48% NON.

5) Comment les gens évaluent-ils le traitement des médias, y compris son relais des théories alternatives sur le 9/11, des questions sans réponse et des questions d'enquête ? ==> 43 % Positif, 55% négatif.


Les commanditaires de ce sondage voient la connaissance de l'effondrement du World Trade Center n°7 comme une question primordiale, parce que si les gens ne savent pas ce fait élémentaire, ils n'ont été probablement exposés à aucune recherche indépendante sur le 9/11. Puisque le nombre de répondants qui soutiennent une nouvelle recherche sur 9/11 (45%)) est rudement le même que le nombre qui a su l'effondrement du bâtiment 7 (52%), il peut raisonnablement être extrapolé que si le public entier était exposé à la recherche indépendante sur  9/11, environ 90 pour cent soutiendraient une nouvelle recherche sur les événements de ce jour fatidique.   

COMMANDITAIRE : 911truth.org est une coalition des chercheurs, des journalistes et des membres de famille de victime travaillant pour exposer et répondre aux centaines de questions non définies encore au sujet du 9/11, particulièrement les 400 questions que le comité de coordination de familles a classé avec la Commission du 9/11. Souhaitées dans un 1er temps par les commissaires telle une « carte de route, » ces questions ont remis les crimes et les responsabilités du 9/11 en question, soulevant spécifiquement les questions centrales du motif, des moyens et les profits. La Commission a finalement ignoré 80% de ces questions, choisissant d'explorer seulement des échecs de système, des malentendus et l'incompétence. Les questions les plus incisives des familles de victime demeurent sans réponse à ce jour.   


   

75% des New-Yorkais désapprouvent le président des Etats-Unis, Georges W. Bush, selon une dernière étude de l'université de Quinnipiac. (Connecticut, Est)


Alors que les voix discordantes se font de plus en plus nombreuses, ce sondage vient confimer que l'on ne sait pas tout sur cette journée du mardi 11 septembre 2001.
Il ne s'agit pas d'accuser illégitiment une administration qui prête aux critiques, il s'agit de savoir si ce ne sont pas des accusations illégitimes justement, qui ont été proférées à l'encontre d'Al Quaïda, tel un parfait pretexte pour partir en guerre contre "le Mal".
Que coûte une réouverture d'enquête ? Qui risque quoi que ce soit ? On ne peut plus parler en tout cas d'un mouvement marginal qui tente de savoir la vérité. Respectons même si elle ne s'avère pas cette thèse.
Faisons le au moins pour l'Amérique, qui a le droit de savoir...Et qui réclame ce droit.





Info sur
http://news.yahoo.com/s/prweb/20060522/bs_prweb/prweb388743_4

Analyse sur http://www.911blogger.com/
Dossier complet sur le 11 septembre à suivre tout bientôt sur citoyens-alternatifs.over-blog.com
Pour les impatients, quelques vidéos synthétiques ou plus longues se trouvent sur http://reopen911.online.fr/
Plus d'infos également sur le réseau voltaire et sur Wikipedia.


Sondage qui vient avant la grande conférence de Chicago en juin prochain « 9/11 :  Revealing the Truth, Reclaiming our Future» - conférence et autres développements à voir sur http://www.911truth.org et http://911revealingthetruth.org

* Calculs numériques conservativement basés sur les données 2000 de recensement citant 174 millions d'Américains entre les âges de 18 et de 64.   
Méthodologie d'aperçu : Zogby Amérique, 12/05/06 à 16/05/06    C'est une enquête de téléphone des adultes dans tout le pays conduits par Zogby International.
Les enquêtes internationales de Zogby utilisent les stratégies de prélèvement dans lesquelles les probabilités de choix sont proportionnelles à la taille de population dans des indicatifs régionaux et des échanges.
 La marge de l'erreur est +/- 2.9 points de pourcentage.
Les marges de l'erreur sont plus hautes dans les sous-groupes.  
 Le prélèvement de Zogby et les procédures internationaux de peser également ont été validés par son vote politique : plus de 95% des scrutins de l'entreprise ont relevé à 1% près les résultats réels de l'élection du jour .



Commenter cet article