Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

Pauleta reste au PSG malgré les appels du pied de Lyon

Publié le 26 Mai 2006 par Ben in Sport

Pauleta prouve que le foot n'est pas que de l'argent



Une belle info qui n'arrive pas si souvent.
Pedro Miguel Pauleta a accepté de prolonger son contrat au Paris Saint Germain, résistant aux sirènes de l'ogre lyonnais, qui, avec ses 5 titres de champion de France lui proposait 450 000 euros par mois. "Une offre indécente", selon le président du PSG Alain Caysac.


Les voix qui s'élèvent d'habitude pour dénoncer l'appât du fric dans le foot, des joueurs mercenaires, ne s'élèvent plus trop ces derniers jours. L'aigle des Açores a prouvé que les sous, les titres, jouer la ligue des champion, ne suffit pas à le convaincre. L'amour d'un maillot et l'adhésion à un projet au sein d'un club est aussi important pour le portugais.

Le football génére énormément d'argent, il est légitime que les joueurs, les acteurs, soient les mieux payés. Mais dans les normes actuelles. Les coups de millions ne suffisent pas toujours.

Jean-Michel Aulas se dit content de son coup. La prolongation de contrat s'accompagne d'une certaine augmentation non dévoilée ; mais le supporters du PSG qui avaient déjà tiré un trait sur le meilleur buteur du championnat sont bien plus contents que le président lyonnais. Ils lui raconteront comment c'était le Stade de France, à lui qui voulait s'y rendre 2 fois en 2005.
En lisant les journaux au matin du 29 mai, jour de la finale de coupe de France entre Paris et Marseille, Jean-Michel Aulas devait adorer voir les passions se déchainer dans toute la France pour 2 clubs qui ne gagnent plus rien. Pendant que l'héxagone restait indifférent au record de titres de champion de france consécutifs qu'il venait de battre avec l'OL.
L'argent ne remplace pas la passion, et quand on se veut digne d'un grand club, on garde ses meilleurs joueurs. Marseille avait perdu Drogba, Paris Ronaldinho...Comme quoi, on apprend de ses erreurs.

Commenter cet article