Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

Diam's ne dictera pas ses codes à l'école

Publié le 16 Juin 2006 par Ben in Citoyens Alternatifs

Beaucoup de bruit pour rien



Deux institutrices de Hamby dans la manche ont provoqué un scandale en voulant apprendre à des enfants de 7 à 10 ans une chanson de Diam's.

15 parents d'élèves sur 100 voulaient retirer leurs enfants de l'école quand ils ont appris que "la boulette" serait la chanson étudiée par la chorale.
Une fillette de CM2 a déjà été retirée de l'école. Les deux institutrices ont été mutées ailleurs.



Mais pourquoi de telles réactions ???

Dans la boulette, Diam's évoque crûment : "Ouais je me la raconte, ouais je déconne, C'est pas l'école qui a dicté mes codes, (...),y'a comme un goût d'Afrique dans les caisses de la France, y'a comme un goût de démago dans la bouche de Sarko."ou bien "j'emmerde Marine parce que ça fait Zizir".
On imagine le désarroi des institutrices désavouées : comment leur hiérarchie leur a-t-elle expliqué que leur chanson anti-Sarkozy et anti-FN était déplacée, alors qu’envoyer dans la rue des enfants du même âge hurler des grossieretés anti-Le Pen entre les deux tours de 2002 était louable ? Au mois de septembre suivant, Jean-Pierre Raffarin avait même “rendu hommage à la communauté enseignante pour sa réaction le 21 avril, au moment du vote Le Pen”.


Des réactions agressives d'internautes sur un site d'info :


"Honteux, affligeant. C'est dramatiquement drôle, au lieu d'apprendre la Marseillaise à ces enfants on leur apprend de telles choses. Je suis catastrophé de la mentalité de l'Education nationale. Les instits ont-elles compris les sens de ces paroles ?" Axel, Courbevoie

"Il faut vraiment être irresponsable et aveugle pour ne pas se rendre compte que l'agressivité que l'on montre à un gamin, il la rendra au centuple une fois adulte". Albert, Paris

"A peine croyable !!! Mais elles ont quoi dans la tête ces nanas !!! N'y a t'il pas d'autre choix musicaux plus judicieux pour faire découvrir plein de belles choses à nos chères petites têtes blondes ? Les Radio et autres médiatisent déjà suffisamment ces bêtises qu'ils nomment "musique". C'est pas la peine de leur bourrer le crâne avec ça en plus à l'école... Et puis vu l'intelligence des messages passé par Diam's je pense que c'est une hérésie que de l'autoriser à l'école... J'ose espérer que la sanction ne s'arrêtera pas à une simple mutation..." Max, Tours 

Parmi les avis positifs, une bruxelloise qui raconte que sa soeur le fait étudier à des CM2 en musique, et qu'il n'y a pas de soucis.
Le sujet finalement n'est pas cette chanson, ce sont les mentalités d'arrière garde ancrée dans une société française profondément fébrile. A se demander où sont le respect et l'indulgence qui formentent une société.
On n'imagine mal le même débat, les mêmes conséquences ailleurs.
Ces gens insultent une partie de la France qu'ils nient avec dédain.
Finalement, c'est bien qu'il y ait ce genre d'initiative, cela montre bien à quel point on replonge dans le politiquement correct.

Cela aurait pu être une superbe chanson de NTM car il y'en a des fortes de sens. Cela aurait pu être du Brassens...Mais juste 2 phrases ont suffi pour retourner un village de 1500 habitants qui peut maintenant hisser haut ses drapeaux tricolores, et rouvrir ses livres d'histoire.
Qu'ils viennent nous prouver qu'il n'y a pas un gout d'Afrique dans les caisses de la France et un gout de démago dans la bouche de Sarko.
Ces égocentriques ne voient-ils pas le vide à la Courneuve un an après ?




  

Ce ne sont pas 15 parents furieux qui empêcheront ces enfants d'ouvrir les yeux. La 1ère chose qu'ils feront c'est de l'écouter partout où elle passe et ils vont l'aimer encore plus. Et c'est tant mieux, c'est bien fait.
Y'en a marre de croire qu'une chanson est choquante au point de retirer ses enfants d'une école alors que le contenu des livres nous a tous menti sur l'esclavage et bien d'autres sujets noirs de l'histoire de France.
Enfin, cessons de croire que les américains sont puritains et coincés...Balayons déjà devant notre porte.


Paroles pour montrer l'inacceptable :

Alors ouais j'me la raconte
Ouais ouais je déconne
Non non c'est pas l'école qui m'a dictée mes codes
on m'a dit qu't'aimais le rap, voilà de la boulette
Sortez les briquets fais trop dark dans nos têtes

Alors ouais j'me la raconte
Ouais ouais je déconne
Non non c'est pas l'école qui m'a dictée mes codes
On m'a dit qu't'aimais le rap, voilà de la boulette
Sortez les briquets sortez les briquets sortez les briquets

Y a comme un goût de haine quand je marche dans ma ville (ya)
Comme un goût de gène quand je parle de ma vie (ya)
Comme un goût d'aigreur chez les jeunes de l'an 2000 (lia)
Comme un goût d'erreur quand j'vois le taux de suicide
Me demande pas ce qui les pousse à casser des vitrines
J'suis pas la mairie j'suis qu'une artiste en devenir moi
J'suis qu'une boulette
Me demande pas si j'ai le bac jai que le rap
Et je l'embarque que je l'embrase
je le mate car je l'embrasse
Y a comme un goût d'attentat
Comme un goût de Bertrand Cantat
Comme un goût d'entrax pendant l'entracte
Y a comme un goût de foulette foulette chez les mômes
comme un goût de boulette boulette sur les ondes

Y a comme un goût de viol quand je marche dans ma ville (ya)
Comme un goût d'alcool dans les locaux de police (ya)
Comme un goût de peur chez les meufs de l'an 2000
Comme un goût de beuh dans l'oxygène qu'on respire
Me demande pas ce qui les poussent à te casser les couilles
J'suis pas les secours, j'suis qu'une petite qui se débrouille moi
J'suis qu'une boulette
Me demande pas si j'aime la vie
Moi j'aime la rime
Et j'emmerde marine juste parce que ça fait zizir
Y a comme un goût de bad boy
Comme un goût d'Al Capone
Comme un goût de hardcore (hardcore) dans les écoles
Y a comme un goût de foulette foulette chez les mômes
Comme un goût de boulette boulette sur les ondes

Y a comme un goût d'église dans l'inceste et dans l'enfance (ya)
Comme un goût d'Afrique dans les caisses de la France (ya)
Comme un goût de démé-démago dans la bouche de sarko
Comme un goût de mi-michto près des mercos
Comme un goût de pum pum dans les chambres des jeunes
Comme un goût de boum boum dans le coeur de mes soeurs
Comme un goût de j'suis saoulée de tout se qui se déroule
Comme un goût de foulette de boulette qui saute dans la
foule
Diam's

 

Commenter cet article

alors la.... 21/06/2006 13:23

Pour répondre au dernier commentaire,Quand il est mis que tu comprend pas certaine chose genre: "comme un gout d'Afrique dans les caisses de la France", j'espere que c'est ironique.Je sors du débat sur diam's, mais la c'est de l'histoire qui malheureusemnt ne nous est pas apprise correctement a l'école. C'est a dire la main mise de la france sur bon nombre de pays d'afrique.Donc si au moins la chanson de diam's permet d'apprendre ca a certain c'est deja bien.En ce qui concerne l'apprentissage de cette chanson de diam's même si je ne suis pas pour la trouvant beaucoup trop pessimiste, le tapage médiatique et ses conséquences n'avaient pas lieu d'être...

mf 17/06/2006 10:16

désolée, mais il y a plein de phrases que je ne comprends pas dans cette chanson.;
qu'est ce que ça veut dire:
"comme un gout d'Afrique dans les caisses de la France,
et " un gout de foulette"?

le problème pour moi est moins que ces paroles soient choquantes, qu'on ne comprenne rien??

pourquoi apprendre à des enfants des phrases qui ne veulent pas dire grand chose?,
et si déséspérees,
et si politiques?
vaste débat, parce que même si on est d'accord sur le fond de ce qui est dit,
ce n'est peut etre pas à l'institutrice de le dire et de l'enseigner aux enfants;

par contre, apprendre le rap, le comprendre ensemble , plus tard, au collège, est surement important ;
mais là non, c'est bien trop flou ,et orienté pour etre accepté;

oui,mais 16/06/2006 16:25

Alors tout a fait d'accord avec toi pour ce qui est de la réaction des médias et des parents d'élèves scandalisés pour cette chanson de diam's et des raisons qu'ils ont donnés.Mais quand je lis ce texte j'ai pas forcément envie que des gosses l'apprennent le message est quand même très negatif pour des gamins de CM2.Bien sur je ne nie pas l'évidence des problèmes qu'il ya en france.Mais je pense que le texte de diam's serait, si il doit être étudié, mieux placé au college ou au lycée, les élèves peuvent alors ainsi mieux peser le pour et le contre sur cette chanson et ouvrir le débat.Personnellemnt je trouve les paroles pour des CM2 beaucoup trop sombre aucun point positif, et je trouve que ce n'est pas franchement une solution...

Ben 17/06/2006 18:12

Le débat n'est pas forcément réservé aux primaires qui comprennent très bien les paroles de cette chanson. La question est de savoir pourquoi une histoire pareille arrive à nos oreilles...Ne pouvait-on pas s'offusquer de choses bien plus graves transmises à l'école.