Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

Le PS fait le plein

Publié le 26 Novembre 2006 par Ben in 2007

Le parti radical de gauche se rallie au parti socialiste

 

 

 

Pendant qu’à droite, on tente de se mettre d’accord jusqu’au 1er trimestre 2007 sans oublier un retour du vieux président, la gauche, elle, semble avoir tiré les conséquences de ses erreurs en 2002. Les négociations pour les ralliements sont en marche, le parti radical de gauche qui a pensé à Bernard Tapie, ou l’inverse, ralliera Ségolène Royal, elle a même été ovationné au Congrès du Ps où les radicaux étaient bien présents. Une standing ovation de 5 minutes qui prouvent que quand DSK n’envoie pas ses troupes, il peut ne pas y avoir de sifflets mais une ovation. Et DSK ne sort pas en disant : « Quoi des sifflets ? J’ai rien entendu moi ! » Ce pauvre sarcellois n’avait rien trouver de mieux pour commenter le seul acte déloyal frontal de la campagne interne, puis qu’un pacte de non-agression avait été signé entre les candidats. DSK avait ce soir là franchi la ligne jaune.

 

 

 

Il reste donc les verts, les anti-libéraux de gauche qui ne pourront pas compter sur José Bové qui regrette les courses de Besancenot et de Buffet, dans la course à l’Elysée de gauche, avec le fantôme que tout le monde a oublié Chevénement. J’aimerais être Chevenement, arriver au bout d’une traversée du désert, ne pas participer au débat démocratique pendant des années, et dire : On a besoin de moi. L’humilité de certains les honore, dirons-nous.

 

 

 

A droite, rien ne se dessine, puisqu’avec Sarkozy, on peut imaginer un autre candidat issu de son camp, comme MAM ou Villepin qui irait quand même mais sans l’appareil du parti, prix par le maire de Neuilly. Rien n’est exclu, y compris l’insistance de Jacques Chirac, qui se voit encore se représenter, pour éviter la case prison, et empêcher son traitre de fils, reprendre le pays avec facilité, alors que lui a ramé 20 ans, avant d’arriver au pouvoir suprême.

 

Beaucoup sont ceux qui pensent qu’il appellera au moins à voter Royal, comme il a  appelé à voter Mitterrand en 81.

 

 

 

Les idées, les thèmes, les discours ont bien changé depuis 2002. La Banlieue sort un peut de son actualité qu’on veut lui prêter, et des vrais sujets arrivent.

 

Mais il faut être réceptif, et cela n’est pas le cas de tout le monde, survoler l’actualité et les déclarations n’apportent rien au débat, car nier le changement de faire de la politique comme le propose Royal et le PS avec elle, c’est nier une réalité qui arrive après un désaveu des français.

 

Enfin, rétablissons certaines réalités, quand on dit d’elle qu’elle n’a pas d’idée, les socialistes la plébiscitent, et on tire du débat, la carte scolaire à retoucher, les profs qui doivent faire 35 h pour permettre aux profs de l’éducation nationale de faire du soutien gratuit, et d’arrêter de proposer des heures sups aux sociétés comme Acadomia, quand on parle d’elle sur la Turquie, on dit qu’elle a pas d’idées, alors qu’elle est pour l’entrée de la Turquie dans l’UE mais qu’elle ne s’opposerai pas à la volonté du peuple français, et on oublie tous ces thèmes qui sortent de groupes de travail, de hauts fonctionnaires, de débats d’idées organisés sur le net et ailleurs depuis 4 ans.

 

 

 

Tiens ! On nous parle du tabou n°1 en France : l’indice des prix.

 

Tout le monde se plaint de ne pas gagner assez, personne de payer très cher. Pourtant, demander à un ressortissant d'un pays pauvre combien il gagne ne suffit pas, demander lui combien il paye tous ses biens. Il gagne 15 fois moins, mais il paye tout 15 fois moins cher ! Facile transfert qu’est d’imaginer les prix augmenter, et de se dire qu’il faut gagner plus.

 

Avec 1000 euros par mois, on pourrait très bien s’en sortir en France, si on n’augmentait pas en permanence les prix. Bref, quand on parle des idées de Ségolène, on aime bien les traiter par-dessus la jambe, or, il y a vraiment matière à débattre. Qu’on soit pour ou contre, il y a débat. Elle ne se pose pas en Madame je Sais tout, et il faut croire que cela aussi plaît.

 

On n’attend pas une femme providentielle apparemment du côté des socialistes, mais une vision différente que celle qu’on supporte depuis des décennies. Un nouveau système, qui prendrait en compte des nouvelles personnes, un gouvernement refait à neuf, avec une manière de diriger différemment.

 

 

 

Mais forcément quand on s’en tient aux médias, comme Pujadas et compagnie, qui lui ont collé le Rainbow warrior dans les pattes, une affaire connue depuis 10 ans qui revient à 6 mois d’une présidentielle. On sait que tous les coups sont permis en campagne, mais cette année il faut traiter avec les médias, tout sort, y compris les affaires sexuelles et incestueuses de la famille si traditionnelle de Philippe De Villiers.

 

La course est longue, mais pour connaître les discours, les idées, regarder la télé qui a accueilli 4200 fois Sarkozy en 10 ans (420 fois par an) est insuffisant.

 

 

Commenter cet article