Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

Nicolas Sarkoy, l'homme en place.

Publié le 25 Février 2007 par Ben in 2007

Mais qu’attend-il ?

 

Nicolas Sarkozy aime répéter que la seule raison qu’il reste en poste de ministre d’état à la place Beauvau est qu’il serait le premier à en partir. Or, si on regarde de plus près, ceux qui se sont présentés en poste, à commencer par Jospin et Chirac en 2002, n’était pas au ministère de l’intérieur, poste clé pour l’organisation des élections. Le risque de voir une élection organisée par son gagnant ne paraît pas faire la une de l’actualité. Mais force est de constater que s’il s’agissait d’élections tenues dans un pays du Tiers Monde, asiatique, africain, on crierait à la République bananière. Pourquoi ne pas dénoncer une position aussi ambigüe ? Et on ne parle pas du fait qu’il soit parrain du fils Lagardère et témoin de mariage de Francis Bouygues, deux acteurs majeurs des groupes médiatico-industriels en France. Une question qui entraîne la polémique sur la différence de traitements entre les différents candidats, les bourdes des uns reprises plus que d'autres.

 

Annuaire gratuit Webtoweb, referencement sur Internet
Commenter cet article

robert 19/03/2007 20:18

bonne analyse

Titefee 25/02/2007 21:28

Je trouve inacceptable qu'un candidat à l'élection présidentielle puisse rester à ce poste durant sa campagne! Cela fausse entièrement l'égalité de traitement entre les différents candidats, mais cela lui laisse aussi le pouvoir de connaître l'avancement des autres candidats à leurs campagnes et ainsi de mieux leur casser du sucre sur le dos et donc par la même occasion de récolter de potentiels électeurs!