Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog des Citoyens Alternatifs revient ! L'objectif du site sera désormais de se tourner vers l'extérieur. D'avoir ces infos qui donnent espoir, ces infos positives, ces belles initiatives qui sont bien souvent sous-médiatisées. Un regard vers le monde, qui invite chaque citoyen alternatif des quatre coins de la planète ou de nos régions à contribuer, ou communiquer. Vous pouvez donc commenter et surtout nous envoyer vos articles à l'adresse citoyens-alternatifs@hotmail.fr. Bienvenue dans cet espace de liberté. Belle lecture !

Ensemble, tout devient possible : Même le pire ?

Publié le 29 Juin 2007 par Ben in Politique

Le gouvernement déjà dans l'excès de confiance ? 

10 000 postes supprimés dans l’éducation nationale, et ce n’est qu’un début…

 

 

 

On aimerait tellement croire que ce gouvernement fera ce qu’il dit. Qu’il arrivera à redresser la soi-disante France en déclin.




Le paradoxe, c’est que les riches sont de plus en plus riches, et les pauvres de plus en plus pauvres, mais ce sont les plus aisés qui la trouvent en déclin, qui citent les américains comme exemple de productivité. Rappelons juste que nous sommes le plus productifs au monde à l’heure travaillée !!!

 


Aujourd’hui, un sujet central voire premier : L’éducation.

 

 

Xavier Darcos annonce la suppression de 10 000 postes.

Alors, comment expliquer ce chiffre ?

 

 

Tout d’abord, on a vu entre les deux tours des législatives, que les caisses de l’Etat était plus vide que croyait le savoir M. Sarkozy, président de tous ceux qui ont voté ou cru en lui, avec l’annonce d’une idée révolutionnaire et bien plus scandaleuse que tout ce qui a été dit dans la campagne : la TVA sociale. A tester, clame Sarkozy. N’est-ce pas déjà assez difficile pour chaque français qui gagne peu d’argent d’acheter tout ce dont il a besoin au même prix, autant taxé, que celui qui peut acheter 10 fois plus ? Non, il faut appuyer la tête sous l’eau, pour bien noyer le pauvre, c’est connu.

On verra, maintenant ce sont les profs que l’on enlève.

C’est vrai que les classes de 40 élèves, ça n’existe plus, on peut faire ce qu’on veut maintenant. En tout cas, si c’est ce qu’ils croient, elles vont revenir les classes de 40 élèves…

Le syndicat d’enseignant souligne que la rentrée scolaire verra arriver 20 000 élèves en plus que les années précédentes.

Le non-remplacement d'un fonctionnaire partant à la retraite sur deux était un engagement de campagne de Nicolas Sarkozy. Mais, on pensait que ce serait dans l’administration essentiellement, et qu’ils seraient remplacés par des profs par exemple dans l’éducation.

Il est loin le temps des emploi-jeunes qui permettaient aux jeunes d’être pions dans les lycées sans qu’on leur offre deux ans de période d’essai, qui laissaient la place à un peu plus d’humanité. Maintenant, c’est rendement, efficacité. Nous aimerions tellement que M. Sarkozy réussisse son pari. Mais nous n’y croyons plus.

Du vent dans les voiles de son bateau, voila ce que l’on voit. Un recul sur la réforme des universités. Des consultations à n’en plus finir. La volonté d’exercer une répression à la délinquance et l’immigration plutôt qu’à la prévenir ou la guérir. Ce sont des méthodes bien plus que douteuses.

On rappelle pour ceux qui l’auraient oublié que les français ne veulent pas travailler dans certains secteurs où subsistent 500 000 offres d’emplois comme le bâtiment, et que seuls les étrangers veulent exercer ces métiers qui raccourcissent l’expérience de vie. Et que ces mêmes français, contents de faire construire leur maison à des prix au rabais, veulent voir partir ces étrangers par charters.

Sachez que la semaine dernière, rue de Belleville, une expulsion de « sans-papier », terme galvaudé, a mal tourné. Les gaz lacrymogènes étaient de sortie et Sarkozy vient rappeler que son surnom de Mr Karcher-Charter est entièrement mérité.

Enfin, nous ne baisserons jamais le regard, nous nous battrons sur le front pour s’opposer à des actes indignes de l’homme moderne, nous ne laisserons rien passer. Les contrôles de police sont  désormais surveillé de manière citoyenne par les passants, plusieurs cas à Paris nous ont marqué et nous avons montré notre méfiance. Nous avons été battus aux élections par un homme à l’ambition sans borne, nous écoutons, regardons, mais nous battons. L’opposition n’est pas au PS, au PC ou chez les verts. Elle est chez chacun d’entre nous qui veut voir la vérité en face, qui regarde, et qui soutient son prochain. Ce n’est pas un président issu de l'immigration hongroise d’1m65 à la tchatche facile qui va nous faire taire. On en a vu d'autres...

 

 

Le blog des citoyens alternatifs sera cette année encore plus proche des différentes associations d’aides aux victimes, plus proche du Réseau Educations Sans Frontière, afin que notre pays ne perde pas toute sa dignité.

Nous ne pensons pas que Sarkozy contrôle les médias. Il a ses relations et sait s’en servir, quand il vient se justifier pendant une heure sur TF1. Mais une info, aussi dérangeante soit-elle, finit toujours par sortir. Grâce aux canards enchaînés et autre Marianne, elle finit par sortir. Rappelons nous du mouvement des journalistes du JDD opposés à la censure de Lagardère sur l’info qui disait que Cécilia n’avait pas voté au 1er tour de la présidentielle. Une info finalement reprise par les chaînes de Télé.

 

 

Gardons l’œil ouvert, et objectivement, attendons de voir les conséquences d’une politique soi-disante nouvelle exercée par un président issu du gouvernement sortant et par des membres de ce dernier. Et souvenons-nous d'une chose : Ensemble, tout devient possible. Même le pire.

 

Sources :
Info : Reuters

Photo : RTL.fr

Commenter cet article